Violences conjugales : les soignants en première ligne

Violences conjugalesSur le terrain, les professionnels de santé restent en première ligne pour repérer les violences conjugales.
Des réseaux locaux prennent le relais pour une prise en charge pluridisciplinaire de la personne. Mais faute de formation, ces professionnels se sentent démunis. Par ailleurs, le nombre de personnes âgées ou d’hommes également victimes de violences conjugales serait sous-estimé.

La Gazette santé-social – mars 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s