Détenus handicapés : une santé laissée-pour-compte

maite-infirmiere-apporte-ses-traitements-a-gerard-prenom-change-en-cellule

© Emilie Lay

Si le handicap revêt de multiples formes en prison, deux situations prédominent aujourd’hui chez les détenus : la maladie mentale et le vieillissement, de dix ans plus précoce que dans le reste de la population. Face à ce constat, la prise en charge demeure lacunaire.

Être handicap information n°146-147 – décembre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s